posté le 03/04/10

il sera une fois la révolution

il sera une fois la révolution... numérique

samedi 03.04.2010, 05:08 - La Voix du Nord

 
 À gauche: au Majestic de Lille, voici une bobine (à l’ancienne !)
 et un film numérique, qui tient dans la main. Le film «Alice» a 
accéléré la numérisation des salles, comme à l’UGC de Lille (à d.). À gauche: au Majestic de Lille, voici une bobine (à l'ancienne !) et un film numérique, qui tient dans la main.
 

Moteur ! Les salles de cinéma sont en train de s'équiper dare-dare en projecteurs numériques, dans la foulée du phénomène « Avatar ». Une profonde révolution s'opère chez les exploitants... dont certains s'inquiètent de rester au bord de la route, car l'investissement demeure très lourd.

 

Manifestement, vous vous précipitez dans les salles pour voir Alice au pays des merveilles, le nouveau film de Tim Burton (1,6 million de spectateurs en une semaine !). Un décoiffant spectacle en numérique 3D relief pour lequel de nombreux exploitants, tel le fameux lapin blanc pressé, ont tenu à être au rendez-vous. Projeter un film en 3D nécessite en effet l'utilisation d'un projecteur spécifique. « C'est indispensable aujourd'hui, parce qu'il y a de plus en plus de films qui utilisent cette technologie », justifie Jean-Claude Waeghe, directeur du Cinémovida d'Arras, qui vient de s'équiper juste à temps pour accueillir Alice. « On avait déjà perdu beaucoup en ne diffusant Avatar qu'en 2D. »

« Le petit plus »

Idem chez UGC, qui possède deux multiplex dans la région (14 salles à Lille, 12 à Villeneuve-d'Ascq). La société a longtemps été réservée quant au numérique et à la 3D, mais le fait de passer à côté du triomphe d'Avatar (14,6 millions d'entrées dans l'Hexagone) a modifié la stratégie générale du groupe. Le complexe lillois a franchi le cap pour la sortie d'Alice. L'établissement de Villeneuve-d'Ascq basculera le 30 juin, pour accueillir Shrek 4.

À une échelle plus petite, le Palace de Cambrai a lui aussi débuté sa mutation : une salle équipée en numérique pour la sortie du film de Tim Burton (trois salles sur cinq prévues en juin). La directrice Christine Carton est formelle : le numérique, c'est l'avenir du cinéma : « Le petit plus qui fait qu'un film devient sensationnel. » Au Majestic de Lille, qui vient justement de battre son record de première semaine avec Alice, Valentin, opérateur, s'est adapté, mais il précise : « On n'a plus le plaisir de manipuler la pellicule. L'aspect tactile avec le film disparaît. Monter une bobine 35 mm avait un côté artisanal. » Voilà en effet un aspect dont le spectateur ne se rend pas compte. Tous les films ne sortent pas en relief, mais pour diffuser un film en relief, il faut être équipé d'un projecteur numérique. Et c'est l'équipement des salles en numérique, phénomène qui a débuté voici quelques années, qui s'est considérablement accéléré avec Avatar. Convertir une cabine de projection nécessite un investissement compris entre 70 et 100 000 E. On ne reçoit plus de bobines à monter, mais un fichier qui prend la forme d'une petite boîte (une sorte de disque dur appelé DCP).

« Dans l'expectative »

Les premiers gagnants sont les producteurs et distributeurs de films : fabriquer une copie de film 35 mm revient à plus de 1 200 E , tandis que la copie numérique revient à 150 E. À terme, toute la distribution des films risque de se faire en numérique, avec ou sans relief.

Les grands circuits et gros indépendants parviennent à faire financer une partie de l'investissement grâce à des fonds alimentés par les producteurs et distributeurs. Pour les plus petites salles, qui ne sortent pas les films en sortie nationale et qui n'ont pas une fréquentation gigantesque, c'est plus compliqué. Laurent Coët, patron du Régency de Saint-Pol-sur-Ternoise (un écran, 27 500 entrées en 2009), n'a pas encore pu se convertir au numérique.

Trop cher. « Nous sommes dans l'expectative, dans l'attente des aides publiques. » La municipalité de Saint-Pol a d'ailleurs voté la semaine dernière une enveloppe de réserve pour aider le cinéma, mais pour la débloquer, il faudra que d'autres instances mettent également la main au portefeuille : le centre national de la cinématographie ou, pourquoi pas, le conseil régional. « Il faudrait une politique d'aide à la numérisation des petites salles dans le Nord - Pas-de-Calais », soutient Laurent Coët.

Autre exemple avec le projet de complexe cinéma à Berck-sur-Mer, qui sera cofinancé par la communauté de communes (Opale Sud)... avec des installations entièrement high tech. « Le numérique a bouleversé la notion de salle de spectacle », assure Alain Goillon, adjoint à la culture de Berck.

Il faut donc peut-être comprendre que si les collectivités n'interviennent pas dans le scénario, certains exploitants risquent de rater la suite du film.

 

PAR CHRISTOPHE CARON

region@lavoixdunord.fr

PHOTOS PIERRE LE MASSONET MAX ROSEREAU

 
----------------------------
 
et pour vous? la 3D fait-elle la différence?
un film "passable" devient-il un chef d'oeuvre en 3D?
est-ce l'attrait de la nouveauté? 
 
Sachez aussi que le numérique (avec ou sans 3D) sera à la merci d'internet, puisque les fichiers ne seront pas physiquement au cinéma, mais téléchargés pour la projection. Chaque projection sera ainsi "suivie" par son producteur (l'heure de la diffusion pourra ainsi être mise en parallèle avec le nombre de spectateurs de la séance par exemple)...
A quand la pièce d'identité obligatoire pour acheter son billet?
 
venez en discuter ce soir, pendant l'apéro-ciné!
(avant et après LE GUERRIER SILENCIEUX)
rendez-vous dès 19h30 à l'ALHAMBRA.

 

 

 


 
 
posté le 02/04/10

apéro-ciné

apéro-ciné

 

Les AMIS de l'ALHAMBRA vous invitent à un apéro*-ciné** ce 3 avril à partir de 19h30.


La séance de cinéma sera à demi-tarif (3 euros) pour les adhérents.

 

Le patron conseille: "le Guerrier Silencieux"

 

Il sera possible d'adhérer à cette occasion; d'autres événements réservés aux membres de l'association se préparent!

 

-------------------

*apéro à consommer avec modération
**ciné à consommer sans modération!

 


 
 
posté le 30/03/10

Vernissage

Les services municipaux nous ont transmis l'information suivante:

 

A quelques semaines du 63e festival de Cannes, la ville de Calais propose une incursion dans le monde du septième art à travers l'exposition gratuite «  24 images par seconde » qui se déroulera du 2 avril au 8 mai 2010, du lundi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30 à l'espace Monoprix, boulevard Jacquard à Calais.

 

L'exposition sera divisée en trois parties présentant les techniques utilisées depuis plus de 100 ans pour animer les images afin de reproduire le réel et surtout l'irréel. Les visiteurs pourront découvrir la collection unique et les trucages d'André Pierdel, accessoiriste de Jacques Tati. Cette exposition, destinée également aux enfants, dévoilera les coulisses du Studio Folimage, le célèbre studio d'animation français et de son dessin animé « Mia et le Migou ».
A l'occasion de l'exposition, le cinéma Alhambra reprogrammera « Mia et le Migou ».
Le vernissage de l'exposition aura lieu le jeudi 1er avril à 18 heures, en présence de Natacha Bouchart, André Pierdel, accessoiriste de Jacques Tati, et des représentants du Studio Folimage.

 

Nous vous attendons nombreux ce jeudi 1er avril à 18h pour le vernissage en présence d'André Pierdel, l'équipe de Folimage et des élus.

 

 

 

 

 


 
 
posté le 28/03/10

dans le Nord Littoral

extrait du Nord Littoral de ce jour

 

Depuis quelques mois, la question de l'avenir du cinéma l'Alhambra et de la scène nationale Le Channel est sur toutes les lèvres.


Pour la société Les Films de la Basse Cour, qui exploite le cinéma l'Alhambra, la municipalité versera 40 000 euros de subvention, une somme minimum par rapport aux estimations que l'Alhambra avait prévue en établissant son budget prévisionnel pour 2010, mais qui viendra soutenir le dossier du cinéma devant le tribunal de commerce de Boulogne le 22 juillet prochain.


« On ne peut pas savoir à l'avance si ce sera suffisant. L'activité d'un cinéma reste très variable » déclare Arnaud Clappier, directeur de l'Alhambra. « Tout dépend de la façon dont ça se passera avec les distributeurs, des films qui sortiront, de notre évolution par rapport au numérique. »

Les paramètres sont nombreux à influencer sur la santé économique d'un cinéma d'art et essai indépendant comme l'Alhambra. « Nous ferons en sorte que cela tienne avec la subvention votée et on espère pouvoir stabiliser la fréquentation  » a conclu le directeur de l'Alhambra.

 

« La subvention permettra d'établir un plan pour faire face aux dernières anuitées du prêt qui fait partie des charges de l'Alhambra » a ajouté Antoine Deguines, délégué à la culture.

 


Commentaires

 

1. yse  le 28-03-2010 à 21:58:08

pourquoi affecter seulement la subvention minimum alors qu une somme supérieure a toujours été réclamée et qu on sait pertinnement depuis le début qu il faut davantage pour que le cinéma soit définitivement sauvé?

2. Antioche  le 29-03-2010 à 15:05:43

Je suis bien d'accord avec Yse et cette subvention a minima laisse encore courir un risque pour la prochaine audience du tribunal de commerce.

 
 
 
posté le 26/03/10

l'ALHAMBRA est passé de l'autre côté du miroir

Mercredi 24 mars, journée magique.

 Un cinéma transfiguré, une foule compacte venue jouer avec nous autour d'Alice, des rires, des déguisements sublimes, de l'émerveillement… un immense MERCI à tous les bénévoles des Amis de l'Alhambra, aux magiciens de Relief, à la MJC, la MPT…

Les premières photos sont ici!

 

Ce même jour, la Mairie a voté la sub' qui permettra à l'Alhambra de se rendre sereinement à l'ultime audience du Tribunal de Commerce, en juillet (et après ça, promis, on organise une super fête!)

 

L'ALHAMBRA est donc passé de l'autre côté du miroir, celui où l'herbe est plus verte et les fins de mois (un peu) moins angoissantes; c'est bien sûr grâce à vous qui nous lisez et qui nous avez soutenus lors de cette difficile période.

 

Il ne reste plus, maintenant, qu'à continuer à faire vivre l'ALHAMBRA en fréquentant assidûment ses salles!

 

 


Commentaires

 

1. spino for ever  le 26-03-2010 à 10:22:19

pris de vitesse !

2. wilmo  le 26-03-2010 à 11:23:02  (site)

merci pour le début de l'article! je suis encore un peu dans les effluves de ma cuisine de hier...

 
 
 
posté le 23/03/10

L'Alhambra se métamorphose le Mercredi 24 mars a partir de 14 heures !

Alhambra

 

 

On a vu apparaitre en ce début de semaine une banderole sur la façade du cinéma? Pouvez-vous nous en dire plus ?

 Le 24 mars correspond à la sortie nationale du très attendu film de Tim Burton "Alice aux pays des merveilles"
L'idée principale est de transformer radicalement le hall du cinéma, et cela pendant un mois.Comme vous le savez, le hall est un lieu convivial où il est fait bon s'arrêter, discuter cinéma, boire un café, bref prendre le temps. Le 24 mars, le lieu se transforme pour être encore un peu plus dingue et merveilleux... 

 

 Comment l'association "Les Amis de l'Alhambra" se rattache à ce projet? 

Ce sont Amélie et Jennifer du cinéma qui, pleines d'enthousiasme, nous ont présenté il y a quelques semaines ce projet, il est vrai un peu fou.
L'aide de l'association est d'abord financière pour monter le projet. Nous sommes aussi un relais par rapport aux spectateurs et à la communication sur le projet. Nous aiderons également à la transformation du cinéma et au temps fort que sera la journée du 24.

L'association Relief porte ce projet d'un point de vue artistique, logistique, et en matière de communication. Un gros travail a été fait dans ce sens. Les Flyers et les affiches ont été distribués dans le Calaisis. On compte aussi sur le bouche à oreille des spectateurs habitués ou non....
L'idée est aussi pour nous de faire découvrir l'Alhambra à des personnes n'ayant pas forcément l'habitude de pousser les portes du cinéma... Le cinéma est un lieu culturel, citoyen, festif, où il se passe toujours quelque chose... Du cinéma à taille humaine au coeur de la cité des six bougeois.

 

 

Amélie et Jennifer

Relief

 

 

Concrètement, que va t-il se passer ce mois-ci ?

 Le temps fort sera donc mercredi 24 à partir de 14 heures, l'heure de la première séance d'Alice.
La magie aura fonctionné dans la nuit...
Le hall sera transformé... Plein de surprises vous attendent pour vous en mettre plein les yeux mais aussi pour jouer, pour réver. Bref, on ne vous en dit pas plus pour le moment ! A vous de venir découvrir ce pays merveilleux...
Il sera aussi possible de vous restaurer sur place : Buvez-moi » et petits gâteaux « Mangez-moi » offerts pour les personnes portant un chapeau ; sinon : 1,50 € le thé et le gâteau.
Buffet composé de salades et cake : offerts pour les personnes déguisées, sinon 2 €.

Quand on vous dit que ce sera festif !
Là aussi, on compte sur la folie des spectateurs !Pour rappel les séances sont aux heures suivantes le mercredi 24 : 14h, 16h10, 18h20, 20h30.La place de cinéma est bien sûr au tarif habituel (6euros).Vous pourrez aussi acheter en exclusivité les merveilleux badges crées à cette occasion. Et attention, le nombre de badge est limité ! 

 

 Que se passera t-il de reste du mois ?

 Bien entendu, la décoration et les activités ludiques qui lui sont liées émerveilleront les petits et les plus grands...
Toujours soucieux d'être au coeur de la ville et auprès des plus jeunes, des séances scolaires seront organisées avec projection du film, visite des cabines de projection, et jeux dans le hall.
Un concours de dessin sera également organisé sur cette période, ouvert à tous (des plus petits aux plus grands)Enfin l'association des « Amis de L'Alhambra » organisera un ciné-spectacle autour du film.
De tout cela, on reparle très très vite sur notre blog.  

 

Que peut on vous souhaiter ? 

Tout d'abord, à court terme, une réussite de ce très beau projet...
Ensuite, de participer à d'autres choses en partenariat avec diverses associations...
Tout au long de l'année, être des ambassadeurs du cinéma et aider à l'organisation d'évènements ponctuels et de rendez-vous autour d'un cinéma citoyen et humain au cœur du Calaisis.
Comme vous le savez sans doute, se jouera aussi ce mercredi 24 mars l'avenir du cinéma lors du conseil municipal au cours duquel une subvention sera sans doute votée.

Souhaitons donc longue vie au cinéma et plein de bonnes choses à Arnaud et toute son équipe !

 


 
 
posté le 22/03/10

courrier des lecteurs

Les Amis de l'Alhambra ont voulu s'exprimer dans le courrier des lecteurs du mercredi 24 mars 2010.


En avant-première sur ce blog!

 

---------------------

 

Mercredi 24 mars 2010... Une date doublement importante pour le cinéma Alhambra de Calais !

Le cinéma passe à compter d'aujourd'hui de l'autre côté du miroir, et ce pendant un mois!
Pour la sortie de "ALICE au PAYS des MERVEILLES" de Tim Burton, les associations Relief et  Les Amis de l'Alhambra ont travaillé d'arrache-pied  et vous offrent un cinéma complètement magique.
Venez donc y faire un tour dès cet après-midi, vous y serez accueillis avec du thé et des gâteaux, de plain-pied dans la féérie du film... Et même que si vous venez avec un chapeau, la collation vous sera offerte !
Et pendant la soirée, la magie continue... Si vous portez un costume, vous obtiendrez gratuitement cakes et salades...

Ce côté féérique ne nous fait pas oublier que c'est ce même mercredi soir que le Conseil municipal va voter (on n'ose même pas écrire "ou non") l'attibution de la subvention qui permettra à l'ALHAMBRA de perdurer.
Sans cette aide municipale, le cinéma se trouverait en fâcheuse posture... Hypothèse qui n'est bien sûr aucunement envisageable!
Nous rappelons que les difficultés financières du cinéma sont dues, en majeure partie, aux frais de rénovation qui ont précédé son ouverture il y a presque 5 ans déjà (rappelez-vous le mur de parpaings qui bouchait l'entrée et vous pourrez imaginer l'état intérieur du local).
Sans ces frais, le cinéma se porterait plutôt bien!

L'association des Amis de l'Alhambra, forte du soutien de très nombreux spectateurs, reste vigilante en cette période importante de la vie du cinéma, et attend un raz-de-marée de spectateurs dans le hall du ciné le mercredi 24 mars dès 14 heure!

 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont modérés.
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :
 
 
 
Rappel article
 
 
C I N É M A - A L H A M B R A - 2, rue Jean Jaurès - 62100 Calais - tél. 03 21 177 333
*